RVCT - Rugby Club des Vallons de la Tour

76 Avenue Alsace Lorraine

38110 Saint Jean de Soudain

Accès au stade

Président 

Philippe Ferrard

06 17 15 69 51

president (at) rcvt-rugby.com

 

Arbitrer du rugby, c’est du miel !

Quel est l’inconscient qui peut dire ça ?

Le rugby, un sport de combat et parfois de bagarre, un sport de brutes quoi mais alors qui peut bien comparer ce jeu à cette douceur sucrée construite patiemment par des milliers d’ouvrières pour notre plus grand plaisir…

Ce fou, c’est Fred Colucci, le deuxième arbitre de notre club qui lui aussi, comme Alexis, nous rend service en nous permettant de remplir nos obligations de quotas vis-à-vis du comité du lyonnais. Notre président l’avait invité à partager un moment avec nous pour qu’il puisse nous donner de ses nouvelles.

« _ Alors Fred, comment se passe ta saison ?

_ Très bien, j’arbitre souvent des équipes réserves de fédérale 2 ou 3 mais j’aime aussi arbitrer les jeunes et les filles. Je suis allé à Annecy, à Vinay, à l’ASSMIDA…Ça se passe toujours bien mais il faut être très pédagogue, beaucoup parler aux joueurs, être très clair. Il ne faut pas qu’un joueur se relève en se posant la question de pourquoi tu as sifflé sinon, c’est là que ça va se compliquer pour toi.

_ Pourquoi dis-tu qu’arbitrer au rugby, c’est du miel ?

_ J’ai été arbitre de foot pendant dix ans et puis un jour, j’en ai eu assez. Trop dur, trop compliqué et on se sent souvent seul. Des copains m’ont poussé à essayer d’arbitrer au rugby. Là, ça n’a rien à voir, tu fais partie du jeu, les arbitres sont très respectés et même si parfois, des noms d’oiseaux nous « caressent » les oreilles, combien de fois j’ai dû trouver des prétextes pour partir du stade après les matchs alors que tout le monde me demandait de rester pour faire la fête. J’ai des souvenirs plein la tête comme ce talonneur gallois au tournoi international de St Savin qui avait essuyé son ballon sur le dos de mon maillot avant de lancer en touche. Pas d’agressivité, juste une blague.

Aujourd’hui, j’ai 50 ans et il me reste encore 5 ans d’arbitrage car 55 ans, c’est l’âge limite. Si je peux, je vais essayer d’en profiter car ce sont vraiment de bons moments. Par contre, je suis resté arbitre stagiaire car je ne peux jamais arbitrer les phases finales du fait de ma double activité d’animation.

_ Comment vous entretenez-vous, avez-vous des formations ?

_ Oh que oui. Une fois par mois, nous avons une réunion de travail et juste avant, nous recevons des questionnaires sur des points précis du règlement. Ces formations sont nationales et donnent de la cohérence à l’arbitrage sur tout le territoire. Nous avons aussi des mises en situation sur le terrain et une à deux fois par an, nous sommes évalués, notés ou supervisés.

_ As-tu des contacts avec le RCVT ?

_ Ça fait 11 ans que j’arbitre pour le club et j’apprécie toujours de venir quand je peux, c’est toujours un bon moment de se raconter nos matchs. »

Au RCVT, on a l’habitude de rencontrer des joueurs, des dirigeants, des supporters passionnés mais avec Fred, c’est la passion de l’arbitrage mais aussi des rapports humains, des rencontres qui le motive. A lui aussi, le RCVT lui dit un grand merci.