RVCT - Rugby Club des Vallons de la Tour

76 Avenue Alsace Lorraine - BP 30062

38353 LA TOUR-DU-PIN

Accès au stade

Président 

Philippe Ferrard

06 17 15 69 51

president (at) rcvt-rugby.com

 

Nos Juniors en quart de finale

Nos Juniors en quart de finale

Nos Juniors en quart de finale En Challenge Sud-Est, nos Juniors ont gagné le droit de participer aux quarts de finale. Venez nombreux les supporter au Stade du Touvet ce dimanche 28 mai. Une après-midi au soleil entre Chambéry et Grenoble, quel beau cadeau pour la Fête des Maman :) L'itinéraire est...
Lire la suite...
Un Vert et Noir champion d'Espagne

Un Vert et Noir champion d'Espagne

Un Vert et Noir Champion d'Espagne Probablement que quelques-un d'entre vous connaissez le "petit Quentin Buge"... et bien l'air du Sud semble lui faire du bien, puisqu'il vient de devenir champion d'Espagne M20 avec l'équipe de la région de Valencia ben battant la Catalogne 14 / 20 samedi...
Lire la suite...
Nos Juniors en quart de finale
Nos Juniors en quart de finale
Un Vert et Noir champion d'Espagne
Un Vert et Noir champion d'Espagne
Photo officielle 2016 - 2017
Photo officielle 2016 - 2017

Il se passe toujours quelque chose au stade de la Tour du Pin quand notre équipe seniors une se prépare à jouer. La semaine dernière, on arrachait la victoire sur un essai de pénalité à la dernière seconde, aujourd’hui, ce fut encore pire…

Notre parrain du match

Le RC Seyssins se présentait en voisin mais surtout pas en victime, vissé à la neuvième place et défait la semaine dernière chez eux, ils arrivaient remonté à bloc pour arracher quelque chose au promu comme ils l’avaient fait au match aller. Pour nous, l’équation était simple, une victoire nous confortait à la 8ème place voire pouvait nous laisser entrevoir la 7ème devant Pont de Claix chez qui on se déplacera la semaine prochaine. Tous les ingrédients étaient réunis devant une belle affluence pour un après-midi explosif et là, on a été servi.

On a beaucoup campé sur leur ligne sans marquer.

Suite à certaines blessures, notre équipe était remaniée et on notait la première titularisation au poste de pilier gauche du jeune Charles qui n’allait pas décevoir la confiance qu’avait mis en lui le staff. Le match s’engageait et dès la 4ème minute, Vignati passait une pénalité suite à une faute sur plaquage haut, ça sentait déjà la poudre. Les débats s’équilibrent et Seyssins bénéficie d’une pénalité à la 8ème mais Fesser trouve le poteau. A la 11ème, c’est Vignati qui trouve lui aussi le poteau, on se dit que décidément, les joueurs jouent déjà avec nos nerfs. Néanmoins, on commence à installer notre jeu et on campe dans leur camp, on pousse, on leur met la pression et à la 18ème, on bénéficie d’une pénalité à 5m de leur embut. Pereira la joue rapidement et s’en va aplatir en force, 8 à 0 à la 19ème. On continue à s’imposer, on domine mais on ne marque pas. On joue collectif, les déblayages, le soutien sont présents mais devant nos échecs répétés, on commence à s’énerver. A la 26ème, sur une rare incursion de Seyssins dans notre camp, pénalité mais Fesser, peu en réussite aujourd’hui, n’arrive pas à scorer. Seyssins relève tout de même la tête et à la 30ème, sur une première vraie incursion, les gros envoient la balle à l’aile sur leur ailier Darier qui fait parler ses cannes. 8 à 5. Rien n’est fait. On reprend le ballon et la maîtrise du jeu et on campe sur leur ligne pendant toute la fin de la période. Une, deux, trois mêlées à 5m, on essaie de traverser mais Seyssins résiste. 8 à 5, c’est le score à la mi-temps. Dans les tribunes, on est un peu inquiet, quel dommage de ne pas avoir scoré sur nos temps forts et on espère que cela ne nous portera pas préjudice, on ne croyait pas si bien dire….

Le combat a été âpre...

Le jeu reprend et Seyssins effectue 5 changements dont toute sa première ligne. On sent que leur staff veut tout de suite prendre l’avantage. On continue à dominer et à la 45ème, Fesser prend un carton jaune sur un hors-jeu volontaire. On leur met la pression, à la 48ème, pénalité, pénal touche mais on est un peu trop gourmand et fébrile et là encore, on ne marque pas. A la 53ème, juste avant le retour du carton, les gros sonnent la révolte et enfonce tous ensemble le paquet de Seyssins, essai collectif. 13 à 5. Seyssins réagit tout de suite, pour la première fois, on subit réellement, les choix du staff adverses sont payants. Une minute après notre essai, Darier, encore lui, file à l’essai : 13 à 10. A la 59ème, on prend une pénalité que Fesser passe, on est à 13 à 13, c’est insoutenable. On a fait trop d’efforts pour marquer et dès que l’on a marqué, on a encaissé des points, bien malin celui qui peut prédire l’issue de ce match.

A la 66ème, Seyssins s’est définitivement repris et c’est nous qui subissons sur notre ligne. Nos garçons sont fébriles et font des fautes. 69ème pénalité que Fesser passe. 13 à 16, Seyssins prend l’avantage pour la première fois, coup de froid sur le stade. On subit encore et on fait des fautes, heureusement, Fesser manque une pénalité à la 72ème mais passe celle de la 78ème, Seyssins s’envole et mène 13 à 19. Toutes les voix du stade s’unissent pour pousser notre équipe mais on n’y croit pas trop. On se rappelle trop la saison d’il y a deux ans où rien ne nous avait réussi et où on était descendu de fédérale 3 alors qu’on pensait y avoir notre place. L’histoire se répèterait-elle ? C’était sans compter sur la hargne de nos garçons. Coup de renvoi, on gagne la balle, Seyssins, qui pense avoir fait le plus dur, traîne un peu la jambe. La balle vole de mains en mains, à gauche, à droite, c’est la 80ème, pas possible de perdre là-dessus. Tout à coup, Cusin s’extrait de la masse et file aplatir sous les poteaux, c’est une explosion de joie dans le stade. La transformation est une formalité pour Vignati, M l’arbitre siffle la fin du match sur le score de 20 à 19. Joueurs, staff, dirigeants, supporters se congratulent, s’embrassent devant des Seyssinois effondrés… On a gagné, on a fait encore un pas vers le maintien, quel bonheur… Il n’y a que le sport qui vous donne des émotions pareilles… et voilà pourquoi c’est si bon de venir au stade.

RCVT allez allez allez.... Explosion de joie à la fin du match.

L’aventure continue la semaine prochaine à Pont de Claix pour encore un match « aux couteaux » et on se retrouve le 12 mars contre Rillieux, réservez votre dimanche, on ne s’ennuie pas au RCVT mais attention, cardiaque s’abstenir…

 

 

 

 

 

URGENT ET IMPORTANT: L'esprit du RCVT a-t-il disparu ?

C'est un président de l'EDR, notre Oliv', dévasté que je viens d'avoir au téléphone.

A une grosse semaine de notre traditionnel tournoi des Mirons, il nous manque encore 20 places d'hébergement pour nos amis de Grasse. A ce stade nous devons envisager d'annuler simplement et purement la venue des M14 !!!

Il ne nous manque pas seulement des hébergements pour les M14, mais certains parents dont les enfants ont eu la chance de participer au déplacement à Grasse, n'ont toujours pas validé l'hébergement retour !!!

Une telle attitude de certains parents remet clairement en cause l’organisation et le financement par le club de tels déplacements, qui sont des souvenirs inoubliables pour les enfants du club, mais un investissement temps et argent important du club et de ses éducateurs.

Le RCVT est ce que vous en faites, et apparemment, vous ne souhaitez plus (que ceux qui comme toujours participent et aident tant que possible ne se sentent pas visés) que notre club permette A VOS ENFANTS de telles aventures.

Merci pour ceux qui enfin décideraient de faire leur part, de contacter AU PLUS VITE notre ami Oliv' oliv.bourrin (at) free.fr

 

WANTED: Web / Facebook master

Comme certains d'entre vous le savent, notre Webmaster / Facebook master quitte la France dans quelques semaines et ne pourra plus se charger de maintenir le site et les pages Facebook du RCVT et de l'EDR.

Tout volontaire pour prendre la suite peut s'annoncer au président (president (at) rcvt-rugby.com)