RVCT - Rugby Club des Vallons de la Tour

76 Avenue Alsace Lorraine - BP 30062

38353 LA TOUR-DU-PIN

Accès au stade

Président 

Philippe Ferrard

06 17 15 69 51

president (at) rcvt-rugby.com

 

EDR : Fin de saison

samedi 17 juin entrainement de 14h a 16  h. Samedi 24 juin dernier entraînement de la saison de 10h  A 12h.  Puis auberge espagnole ou chacun viendra avec un salé ou un sucré que nous mettrons en commun pour passer un délicieux moments de convivialité. Parents enfants tonton Tatan cousins.......... Fin...
Lire la suite...

Mirons: MERCI

Cette année encore le tournoi des Mirons a remporte un vif succès même si quelques équipes nous ont fait défaut. Un grand bravo a nos petits qui nous ont régalés en nous offrant du beau jeu ! Ce tournoi est un grand moment de bonheur partage, et vous avez encore une fois répondu présent les amis....
Lire la suite...
Nos Juniors en quart de finale

Nos Juniors en quart de finale

Nos Juniors en quart de finale En Challenge Sud-Est, nos Juniors ont gagné le droit de participer aux quarts de finale. Venez nombreux les supporter au Stade du Touvet ce dimanche 28 mai. Une après-midi au soleil entre Chambéry et Grenoble, quel beau cadeau pour la Fête des Maman :) L'itinéraire est...
Lire la suite...
Un Vert et Noir champion d'Espagne

Un Vert et Noir champion d'Espagne

Un Vert et Noir Champion d'Espagne Probablement que quelques-un d'entre vous connaissez le "petit Quentin Buge"... et bien l'air du Sud semble lui faire du bien, puisqu'il vient de devenir champion d'Espagne M20 avec l'équipe de la région de Valencia ben battant la Catalogne 14 / 20 samedi...
Lire la suite...
EDR : Fin de saison
Mirons: MERCI
Nos Juniors en quart de finale
Nos Juniors en quart de finale
Un Vert et Noir champion d'Espagne
Un Vert et Noir champion d'Espagne

Que se passe-t-il pour les joueurs de notre réserve ? Ils n’y arrivent pas. Ce dimanche, contre Le Puy, on se demande encore ce qui a bien pu se passer dans la tête de nos garçons. Bien sûr, l’adversaire était coriace mais largement à notre portée par contre certainement beaucoup plus solidaire que nous. Que s’est-il passé dans leur tête quand à la 59ème minute, nos garçons revenaient à 13 à 14 après un bel essai des gros. On y a cru mais sur un placage haut, on perd nos nerfs et un de nos joueurs fait preuve d’indiscipline sous les yeux de l’arbitre qui ne peut que sortir un carton jaune. Il n’en fallait pas plus pour que nos garçons baissent une fois encore les bras. Des placages manqués, des courses de 30m dans nos lignes sans être inquiété, des ballons tombés, des erreurs techniques… Et ça fait 13 à 21.

 

Et pourtant, depuis quelques temps, on s’est parlé, on a échangé entre nous, avec le staff… Ils sont de valeurs nos p’tits gars, on les connait depuis longtemps, ils sont le pur produit de notre formation, peut-être encore un peu jeune, un peu tendre… Il leur manque un ou deux « papas » pour les rassurer, les encourager, leur dire que l’on a quelque chose à faire ensemble… Bien sûr notre saison est ratée avec cette dernière place du classement réserve mais c’est peut-être aussi le lot du promu...

 

Et si ce dimanche contre Seyssins, on se retournait les manches, on s’y filait, pourquoi pas ?

On l'attendait depuis 3 matchs, on savait qu'il n'en manquait pas bien. On y avait cru contre St Jean de Bournay jusqu'à la dernière minute et bien là, nos garçons ont tenu bon jusqu'au bout. Et pourtant, comme pour la première, Annonay était costaud. Dès le début du match, nos joueurs se lancent à fond et décident d'occuper le camp de l'adversaire. On est très coureur, on conserve le ballon et dès la 3ème minute, on est récompensé par une pénalité et on prend le score à 3/0.  Annonay se rebiffe et pour sa première incursion dans notre camp bénéficie d'une pénalité et égalise 3/3. Annonay fait parler sa force et on est dominé en mêlée fermée par contre on ne lâche rien en défense et on plaque à tour de bras. 6/3 puis 9/3 et enfin 9/6 à la 26ème, les botteurs scorent de chaque côté. Annonay commence à s'installer chez nous et à la 33ème, le 10, comme un filou, échappe au placage et file entre les perches. A la 35ème, on commence à sentir le frais et on se réchauffe un peu en partageant des gentillesses. Encore une pénalité et on est mené 9/16.

On s'y est bien filé devant.

En début de 2ème, on revient encore avec de bonnes intentions et Mege, par un coup d'éclat à la 44ème, ramène nos couleurs à 14 à 16. Les blessures commencent à tomber car en face, c'est sacrément gaillard. On n'a plus de première ligne et les mêlées sont simulées. On souffre, c'est clair et à la 50ème, leur pilier nous fait un festival de puissance pour leur 2ème essai : 14 à 23, on commence à être inquiet pour notre jeune équipe. Et pourtant, le jeu s'équilibre et les botteurs recommencent leur festival.  17/23 puis 20/23. A la 56ème, leur arrière rate une pénalité qui donne de l'espoir à nos garçons. Monsieur l'arbitre a beau dire à Annonay de se taire, les rouges et noirs sont très bavards et se font sanctionnés. Le pied de Baldaccini ne tremble pas ni à la 73ème et encore moins à la 79ème. 26 à 23 score final et la joie d'une équipe courageuse et de nouveau fier d'elle.

Fallait pas oublier de plaquer pour s'en sortir.

Une réserve qui méritait mieux : RCVT 9/23 Vinay

On ne saura jamais si la blessure de Johan aux cervicales aura changé quelque chose mais on aurait bien voulu voir notre équipe réserve des 20 premières minutes tenir jusqu’au bout. En effet, dès le coup d’envoi, nos garçons prennent ce match par le bon bout et mène rapidement sur une pénalité réussie par Ferrard. Les débats sont équilibrés, le jeu ouvert et malgré la pluie, on assiste à un début de match très plaisant jusqu’à ce qu’un placage puis un regroupement ne blesse notre 9. M l’arbitre, conformément aux dernières consignes de la FFR, arrête le match et fait appeler les pompiers pour une blessure aux cervicales. Le match est arrêté pendant 25 minutes alors que le score était de 9 à 6 en faveur de Vinay.

Le début de match était très plaisant.

Tous les joueurs le savent, quand on voit partir un copain dans l’ambulance, on a beau se dire que ce n’est pas grave, inconsciemment cela joue sur le moral. On ne se retranchera pourtant pas derrière cet argument mais force fut de constater que nos garçons ont perdu petit à petit le fil du match. 6/9 à la mi-temps, en 2ème, même si nos garçons ne déméritaient pas, les bleus et noirs mettaient de plus en plus leur emprise sur le match et prenaient le large par deux essais pour finir à 9 à 23.

 

On n’a pas démérité mais on a été dominés.

En B, c’est passé si prêt… : RCVT 17/19 St Jean de Bournay

Comme pour la première, nos garçons restaient sur 2 défaites et nourrissaient déjà de sérieux regrets. Sans pression particulière mais avec l’envie de bien faire, nos jeunes se présentaient face à une équipe bien plus expérimentée qu’eux. D’entrée, on subissait le match comme si St Jean voulait tuer le match de peur de ne pas tenir jusqu’au bout. On subissait et dès la 6ème minute notre ligne craquait pour un essai de Ferlet vite transformé par Levet. Ça partait mal pour nos couleurs mais cet essai avait le don de nous réveiller et à la 13ème, Cottier faisait parler ses cannes et marquait entre les poteaux. 7/7, le match était lancé mais on subissait trop en faisant trop de fautes. Petit à petit le score enflait par le pied de Levet et on finissait la mi-temps à 7 à 13.

Cottier a mis les cannes pour marquer le 1er essai

En début de 2ème mi-temps on subit encore. St Jean, en vieux roublard, nous pousse à la faute et Levet, encore lui, passe une pénalité : 7 à 16 pour St Jean. C’était sans compter sur la fougue de nos jeunes qui,  sur une belle pression, libère Mongellaz qui s’en va à dame. 12/16, on reprend espoir mais on est trop indiscipliné. Heureusement les buteurs de St Jean deviennent maladroits et le score n’enfle pas. On fait vraiment trop de fautes mais à la 66ème, Dugué nous sort une course de rêve et s’en va dans l’en-but, on mène 17/16.

Dugué nous a sorti une belle course pour le 2ème essai.

 

C’est mérité car on a mis beaucoup d’énergie à revenir mais pas forcément suffisant car on enchaîne les fautes et en plus on prend un carton. Toujours maladroits, les St Jeannais nous laissent croire à une première victoire mais à la 77ème, on leur donne le match avec une faute qui entraîne une pénalité en face des poteaux. 17/19, la messe est dite et nos joueurs ne peuvent plus que nourrir encore des regrets. Vivement que l’on gagne en expérience.

 

On aura trop manqué d’expérience.

Le point pour la réserve

Depuis 15 jours, les joueurs de la réserve attendent leur finale. Une demi en un seul match et les voilà en passe de remporter un titre. Nous avons fait le point avec Eric et Christophe pour mesurer nos chances.

« On n’a peu d’info sur la réserve de St Jean de Bournay, on sait que c’est costaud devant, avec de l’expérience et qu’ils ont fait la course en tête toute la saison. De notre côté, on sait que ça ne va pas être facile. On n’a pas mal de blessés ou d’absents et en plus Fabien, notre capitaine,  est suspendu pour deux cartons jaunes sur deux matchs. On ne comprend pas la décision du Comité. Normalement, il aurait dû avoir une semaine de suspension et là, il a 15 jours et va regarder la finale des tribunes. On a tout essayé pour faire appliquer le règlement mais le Lyonnais n’a rien voulu savoir. On regrette aussi l’absence d’Aurélien qui a fait un choix familial et qui va rater cette finale alors que dans une carrière de sportif, on n’en joue pas souvent.

On devrait pouvoir aligner un groupe de qualité grâce à la richesse de notre effectif et à l’apport d’Anthony par exemple, qui monte de junior et qui a fait un gros match en demi. Une finale, ça se joue aussi dans la tête et là, on peut vous dire que nos petits jeunes sont prêts.

On n’a pas encore décidé qui serait capitaine, c’est un choix délicat, beaucoup de nos joueurs sont jeunes et on ne peut pas leur confier pour la première fois cette responsabilité, surtout pour une finale. En tout cas, on est super content de notre saison. On ne s’est pas ennuyé aux matchs de la réserve, ça a envoyé du jeu surtout que l’on a pratiquement joué tout le temps à 12. Là aussi, on a du mal à comprendre que le CHIR nous fasse jouer à 12 alors que les phases finales sont à 15. Mais malgré tout ça, on peut vous dire que samedi à 15h00 à Bron, il va y avoir du jeu. »

 

 

Licences 2017 - 2018 : c'est parti

Bruno Blondin, dit Grand Bruno, lance la campagne de réaffiliation pour la saison 2017 - 2018 en parallèle du dernier entraînement EDR ce samedi 24 juin.

La toute nouvelle plateforme Oval-e2 de la FFR change un peu le processus. Armez-vous des noms, prénoms, nationalité, date de naissance ET D'UNE ADRESSE EMAIL VALIDE pour vos têtes blondes et passez voire Bruno. Si un ou deux parents souhaitent l'aider, ils sont les bienvenus!

Et n'oubliez pas, après l'entraînement de 10 heures à midi, notre Auberge espagnole!

 

WANTED: Web / Facebook master

Comme certains d'entre vous le savent, notre Webmaster / Facebook master quitte la France dans quelques semaines et ne pourra plus se charger de maintenir le site et les pages Facebook du RCVT et de l'EDR.

Tout volontaire pour prendre la suite peut s'annoncer au président (president (at) rcvt-rugby.com)